baratiner


baratiner

baratiner [ baratine ] v. <conjug. : 1>
• 1926; de baratin
Fam.
1 V. intr. Faire du baratin.
2 V. tr. Essayer d'abuser (qqn) par un baratin. embobiner. Baratiner un client. Essayer de séduire par la parole. Il commençait à baratiner la fille qu'il avait draguée.

baratiner verbe transitif (de baratin) Familier. Entreprendre quelqu'un pour le convaincre, le séduire, le circonvenir par la parole. ● baratiner (synonymes) verbe transitif (de baratin) Familier. Entreprendre quelqu'un pour le convaincre, le séduire, le circonvenir par...
Synonymes :
- bourrer le crâne (familier)
- embobiner (familier)
- entortiller (familier)
baratiner verbe intransitif Familier. Débiter des boniments.

baratiner
v. Fam.
d1./d v. intr. Parler beaucoup, tenir des propos sans intérêt.
d2./d v. tr. Essayer de séduire par un baratin. Baratiner une fille.

⇒BARATINER, verbe trans.
Pop. Baratiner qqn. Faire du baratin à quelqu'un, le soumettre à des discours souvent trompeurs dans le but de convaincre, de duper ou de séduire; lui raconter des boniments. Faut l'entendre [la patronne] baratiner les clients... (A. SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 162) :
1. ... ses façons de faire [de notre Rosière], pour échapper aux avances des galants (...) [en argot] : (...) ses combines à la manque pour blouser les frottadous qui la baratinaient.
MARCUS, L'Arg. tel qu'on le parle, 1947, p. 6.
2. ... il s'était trissé de chez lui (...). S'ils [les policiers] avaient été baratiner la bourgeoise, elle n'avait pas pu s'allonger. Elle savait pas encore où il était.
A. LE BRETON, Razzia sur la chnouf, 1954, p. 36.
Rem. 1. Dans l'ex. 2, baratiner est proche de cuisiner (fig. et fam.). 2. Dans l'ex. suiv., le mot signifie « secouer, agiter » :
3. Les bains de mer, c'était du courage. C'est la crête fumante, redressée, bétonnée de cent mille galets, grondante, qui s'écrase et me happe. Transi, raclé, l'enfant vacille et succombe... Un univers en cailloux me baratine tous les os parmi les flocons, la mousse. C'est la tête qui branle d'abord, qui porte, bascule, pilonne au fond des graviers...
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 143.
PRONONC. ET ORTH. :[], (je) baratine []. Pour la rem. cf. baratin.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1911 intrans. arg. des voleurs à la tire « repasser un baratin, c.-à-d. un portefeuille vide, au lieu de celui, bien rempli, qui a été volé » d'apr. ESN.; 2. 1926 id. arg. des voyous « bluffer », ibid.; 1947, supra ex. 1.
Dér. de baratin; dés. -er.
STAT. — Fréq. abs. littér. :7.
BBG. — GUIRAUD (P.). Mél. d'étymol. arg. Cah. Lexicol. 1970, t. 16, p. 66.

baratiner [baʀatine] v.
ÉTYM. 1926; de baratin.
Familier.
1 V. intr. Faire du baratin. Bavarder. || Il passe son temps à baratiner.
2 V. tr. Essayer de séduire ou d'abuser par un baratin. Embobiner. || Baratiner un client; une femme.
1 Quelques mètres plus loin, une blonde, très fardée, queue de cheval, est en grande conversation avec Dupré, le chef d'équipe. Il est visiblement en train de la baratiner et la femme, appuyée sur sa table de travail, souriante, ne le décourage pas.
Robert Linhart, l'Établi, p. 56.
2 Hier au soir, j'ai levé une petite. Pas besoin de la baratiner longtemps. Elle marche tout de suite pour aller au cinoche.
Jean Lartéguy, les Prétoriens, p. 532.
DÉR. Baratineur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • baratiner — v.t. Étourdir de paroles, bonimenter, faire du boniment, du baratin …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • baratineur — baratineur, euse [ baratinɶr, øz ] n. et adj. • 1935; de baratiner ♦ Fam. Personne qui baratine, a du bagout, dit tout ce qu il faut pour séduire (même des mensonges). Adj. Il est très baratineur. ● baratineur, baratineuse adjectif et nom… …   Encyclopédie Universelle

  • discourir — [ diskurir ] v. intr. <conjug. : 11> • 1539; discurre XIIe; lat. discurrere « courir çà et là » 1 ♦ Vx S entretenir. ⇒ bavarder. « Eux discourant, pour tromper le chemin, De chose et d autre » (La Fontaine). 2 ♦ Mod. Parler sur un sujet en… …   Encyclopédie Universelle

  • baratin — [ baratɛ̃ ] n. m. • 1926; « portefeuille vide substitué par un complice » 1911; de barat, déverbal de barater (→ baraterie) ♦ Fam. Discours abondant, particulièrement celui qui tend à en faire accroire, à circonvenir. ⇒ boniment. Le baratin d un… …   Encyclopédie Universelle

  • entreprendre — [ ɑ̃trəprɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 58> • XIIe; aussi « saisir, attaquer, surprendre »; de entre et prendre I ♦ Se mettre à faire (qqch.). ⇒ commencer. Entreprendre une étude. Entreprendre une démarche (⇒ engager, hasarder) . « On m envoie à… …   Encyclopédie Universelle

  • plat — 1. plat, plate [ pla, plat ] adj. et n. m. • 1080; lat. pop. °plattus, gr. platus « large, étendu » I ♦ Adj. A ♦ (Concret) 1 ♦ Qui présente une surface plane, et spécialt horizontale, ou à peu près plane et horizontale. Les Anciens croyaient que… …   Encyclopédie Universelle

  • baratineuse — ● baratineur, baratineuse adjectif et nom Familier. Qui baratine, sait baratiner. ● baratineur, baratineuse (synonymes) adjectif et nom Familier. Qui baratine , sait baratiner. Synonymes : bavard discoureur phraseur …   Encyclopédie Universelle

  • Affaire Charron — Claude Charron Claude Charron (22 octobre 1946 à Île Bizard, Québec ) est un animateur de télévision québécois et un ancien ministre dans le gouvernement de René Lévesque. Sommaire 1 Biographie 2 Carrière politique …   Wikipédia en Français

  • Claude Charron — (22 octobre 1946 à Île Bizard ) est un animateur de télévision québécois et un ancien ministre dans le gouvernement de René Lévesque. Sommaire 1 Biographie 2 Carrière politique …   Wikipédia en Français

  • Rap — Pour le projet de logiciel libre, voir Rich AJAX Platform. Rap Origines stylistiques Spoken word Sprechgesang performance poetry toasting signifying the dozens scat singing talking blues Origines culturelles …   Wikipédia en Français